Rafiki
Fariala

Né en 1997 en République Démocratique du Congo, Rafiki Fariala est un slammeur, compositeur, réalisateur.

C’est au séminaire qu’il développe sa voix et se met à composer des morceaux en autodidacte. En 2013, il enregistre son tout premier morceau « Pourquoi la guerre » et prend son nom d’artiste « RAFIKI – RH2O ».

En 2017, il participe à la formation de réalisation documentaire organisée par les Ateliers Varan à Bangui. A l’issue de cette formation, il réalise son premier film MBI NA MO (« Toi et Moi »), l’histoire d’un jeune moto-taxi et d’une élève qui attendent un enfant et ne savent pas comment subvenir à ses besoins. Le film a été sélectionné aux festivals de Lausanne, de Montréal, à St Denis, à Lille et au Fipadoc à Biarritz.

Parallèlement, il poursuit ses études en sciences économiques et de gestion à l’Université de Bangui (2ème année) et continue la musique. Il a déjà 45 titres à son actif.

Son projet : PETIT CONGOLAIS

Bangui, République centrafricaine. Rafiki a 16 ans et il vient de découvrir le monde de la

musique. Il est fasciné par ce milieu et rêve d’y faire sa vie, malgré les remontrances de ses parents qui veulent absolument lui faire faire de grandes études. Rafiki n’est pas un Centrafricain comme les autres. C’est un réfugié. Ses parents ont fui le Congo quand il était tout petit. Et leur statut à Bangui reste très précaire. Quand le père entreprend des démarches pour obtenir la nationalité centrafricaine, l’affaire tourne mal, les deux parents sont envoyés en prison. A 16 ans, Rafiki se retrouve sans aucun soutien. Il doit s’occuper de ses 4 cadets et de surcroît trouver l’argent pour faire libérer ses parents. Contre toute attente, la musique va alors l’aider.

« En faisant ce film, je me présente à nu, j’accepte de recevoir les insultes, les injures car je sais que certains Centrafricains vont continuer à nous traiter de sales Congolais. Ça fait partie de la vie et c’est ce qui fait aussi ma force. »