Rithy Panh : « Je ne sais pas s’il y a un abattoir humain à Damas. Mais je veux savoir, connaître »

Tribune dans Le Monde de Rithy Panh, cinéaste franco-cambodgien, réalisateur du documentaire « S21, la machine de mort khmère rouge » et président d’honneur d’UDM21

Je ne sais pas s’il y a un abattoir humain à Damas. Je ne dispose pas d’informations particulières mais je suis comme vous : j’ai lu ce nom, Saidnaya, le rapport d’Amnesty international, j’ai écouté les témoignages terrifiants, la soif, la faim, la torture, les pendaisons. J’ai observé cette photo prise du ciel, comme une araignée noire inapprochable. Je suis épouvanté.

WRITING ON THE CITY de Keywan Karimi

Le 15 février à 19h30 à La Gaîté Lyrique 

Le tour du jour – Nouveaux territoires documentaires
Proposé et programmé par Benoît Hické Programmations
WRITING ON THE CITY
Réal. : Keywan Karimi – کیوان کریمی
Iran – 2015 – 60′ – VOSTF
Bande-annonce : https://www.youtube.com/watch?v=3laaKrp5ebE

En présence de François d’Artemare (producteur, société Les Films de l’Après-Midi) et de Denis Gouzerh ( association L’usage du monde 21 )

UN PAESE DI CALABRIA

Avant-première au Louxor mardi 31 janvier 2017 à 20h
Documentaire de Catherine Castella et Shu Aiello

Rosa Maria a quitté son village de Calabre un jour d’été 1931 pour en fuir la misère. Depuis les gens de Riace ont regardé les maisons se couvrir de lierre et les terres s’appauvrir. Un jour en 1998, Baïram a accosté sur la plage avec deux cents autres kurdes. Les habitants les ont accueillis. Aujourd’hui, les gens de Riace s’appellent Roberto, Ousmane, Emilia, Mohamed, Leonardo, Taïra. Ils ne possèdent pas grand chose mais ils inventent au jour le jour leur destinée commune. À la manière d’une fable néoréaliste de Vittorio De Sica, le village et ses habitants incarnent l’espoir d’un futur meilleur.

HEDI

Avant-première le 16 décembre 2016 à 20h au Louxor
Un film de Mohamed Ben Attia

Kairouan en Tunisie, peu après le printemps arabe.Hedi est un jeune homme sage et réservé. Passionné de dessin, il travaille sans enthousiasme comme commercial. Bien que son pays soit en pleine mutation, il reste soumis aux conventions sociales et laisse sa famille prendre les décisions à sa place.